Quand 70% des Français souffre de troubles du sommeil, et que la prise récurrente de somnifères ne règle pas l’insomnie, la sophrologie serait-elle l’alternative idéale pour mieux gérer ses nuits ?  

Les troubles du sommeil

Quand peut-on parler de troubles du sommeil ?

Les troubles du sommeil nuisent à l’efficacité du sommeil, le fameux « sommeil réparateur ». Cette problématique de la perte de qualité du sommeil touche aujourd’hui près de 70% des Français, principalement des femmes, et s’amplifie en général avec l’âge.

Les troubles du sommeil commencent quand la durée pour trouver le sommeil s’allonge, ce que l’on appelle la difficulté d’endormissement, ou que les réveils nocturnes se multiplient.

Ainsi, les personnes ayant pendant la nuit deux périodes d’éveil durant de plus de 20 minutes, ou celles qui connaissent au moins trois réveils précoces (1h avant l’heure choisie) au moins 3 fois par semaine depuis plus d’un mois, sont considérées comme souffrant de troubles du sommeil.

Facteurs et conséquences des troubles du sommeil

Les facteurs des troubles du sommeil sont multiples. Un quotidien stressant, un rythme de vie intensif, des horaires à rallonge, mais aussi des sources de tension dans le travail ou la vie privée peuvent provoquer des difficultés d’endormissement ou des réveils nocturnes.

Les conséquences d’un sommeil dégradé se constatent alors dans la vie diurne : fatigue, somnolence, baisse de la vigilance, manque de concentration, sensation de lourdeur, irritabilité, déprime…

Le « cercle vicieux » du mauvais sommeil s’installe, cette fatigue omniprésente engendrant une nervosité générale et une angoisse de l’endormissement renforçant le problème.

La sophrologie pour réparer le sommeil

Une alternative aux médicaments pour mieux dormir

De par son approche de l’individu et sa méthode d’action concrète, la sophrologie peut être un complément, si ce n’est une alternative à la prise des médicaments destinés à lutter contre les troubles du sommeil.  

Des benzodiazépines aux hypnotiques, en passant par les anti-histaminiques ou les anxiolytiques, la médication traditionnelle de l’insomnie a le désavantage de créer une dépendance, de provoquer des effets secondaires et de se révéler souvent inefficace à long terme.

 

Les techniques de la sophrologie – relaxation, exercices de respiration abdominale, visualisation d’images positives, … – ont pour but le lâcher prise et le retour de la confiance en soi.

Cette approche se concilie parfaitement avec le mécanisme du sommeil, car elle permet  de désamorcer l’angoisse de l’insomnie à venir et de préparer le corps au relâchement musculaire préalable à l’endormissement.

Comment utiliser la sophrologie au quotidien ?

Le consultant est d’abord guidé par le sophrologue pour réaliser les exercices de relaxation au cours des premières séances. Puis il est amené à les réaliser de manière autonome, au quotidien, afin de rendre le processus efficace et durable.

Les principales techniques sont :

Les exercices de relaxation dynamique

Ils soulagent l’ensemble du corps des tensions musculaires et nerveuses accumulées au cours de la journée et permet d’entrer dans un état de lâcher prise propice à l’endormissement.

La technique de respiration abdominale

Elle débloque le souffle et permet de se focaliser sur l’instant présent, c’est pourquoi on la nomme aussi respiration consciente.

La sophronisation

Elle permet de sortir de ses pensées pour se recentrer sur son corps et ses sensations, évitant ainsi de rester concentré sur des idées négatives. La sophro-mnésie libre consiste en la capacité à réactiver le souvenir d’une expérience positive pour reproduire le sentiment de bien-être et de confiance en soi issu de ce vécu.

La visualisation

Pratiquée en journée, elle a pour but de projeter sur un écran mental sa soirée, sa nuit et sa journée du lendemain en y appliquant des images positives pour donner une tonalité harmonieuse au futur proche. Elle peut être accompagnée d’une autre technique d’auto-conditionnement, la formulation positive, basée sur la répétition de mots induisant calme et confiance en soi.

La sophrologie peut ainsi parvenir à atténuer les troubles du sommeil, sachant que la consultation d’un médecin généraliste reste conseillée pour toute personne affectée par ce dysfonctionnement.

L'avis de nos élèves : Be académie

4.5/5 sur 24 avis
rien à signaler...
anne-marie
Très bon accueil e bons conseils site et cours agréables et faciles d'utilisations Pour l'instant très satisfaite...
julie-isabelle
Je viens de commencer il y a 3 semaines aujourd'hui et pour le moment j en suis bien contente....
mélanie
Tres bon début de formation Tres bon contenu...
eric

Les bonnes raisons de nous choisir

Flexibilité

FLEXIBILITÉ

Inscrivez-vous quand vous le souhaitez et étudiez à votre rythme

Simplicité

SIMPLICITÉ

Accédez à la formation choisie sans conditions de diplôme

Qualité

QUALITÉ

Apprenez votre métier grâce à nos vidéos et outils e-learning complets

Suivi

SUIVI

Bénéficiez du suivi et des conseils personnalisés de professionnels du secteur